L’avant synode de la famille 2015

L’AVANT SYNODE DE LA FAMILLE 2015 : un temps favorable à l’accueil des échanges, par Suzanne Maurice

Synode

Un blog pour vous donner la parole, échanger entre vous, mettre ainsi en travail votre réception du premier synode sur la famille, vous préparer à accueillir le second et  les décisions finales de notre pape François.

Réanimer  la solidarité tel est le message de notre pape entre les peuples entre les riches et les pauvres  mais aussi entre les personnes c’est le sens des deux Synodes sur la famille.

Le lien familial est un lien fort mais parfois traité sans ménagement de façon conflictuelle publiquement. A cela il y a des causes économiques et sociales voir rubriques précarité et écologie, mais aussi gynécologiques avec des découvertes scientifiques( rubrique santé). Il y a aussi une évolution des mentalités, les femmes ont acquis au fil du temps une volonté d’indépendance qui se marque entre autre par  un désir de reconnaissance social (rubrique les femmes dans l’Eglise ou plutôt l’Eglise du futur ).

Les divorces  sont plus nombreux les familles mixtes ou monoparentales se multiplient au même moment les couples homosexuels affirment leur volonté de fonder une famille. C’est un tournant propre de nos sociétés occidentales qui semble inéluctable.  l’Eglise catholique  a tant apporté par le passé par sa mise en forme d’un mariage sacramentel dominé par le consentement mutuel entre l’homme et la femme qui a été repris dans le mariage civil.

Mais ses énonciations sur la famille paraissent souvent incompréhensibles de nos jours. Par exemple elle continue à présenter le divorce  comme une faute grave alors qu’il est passé dans les mœurs, elle parle d’adultère dans le cas d’un remariage excluant de la communion les remariés,  elle refuse une contraception qui ne serait pas naturelle. Il ne s’agit pas ici de porter un jugement mais de souligner combien ainsi l’Eglise rend difficile une écoute priante de la parole du Christ, trésor dont elle est la gardienne depuis 2000 ans.

Joël Pralong dans son livre: » Evangile pour les séparés les divorcés les remariés » souligne que le Christ  est descendu au plus profond de la blessure humaine. Pourquoi alors l’Eglise est si sévère parfois : »La Parole de Dieu n’est pas un fax descendu du ciel, mais une Parole Vivante, une Personne, le Christ, une Parole qui est dialogue avec son peuple ».

Ce dialogue c’est ce que je vous propose de réinstaurer en utilisant cette technique particulière du blog qui permet le commentaire des articles glanés ici ou là. Bienvenue aussi tout ce qui fait état de votre expérience personnelle, liée à votre famille, de votre vie en paroisse, aux problèmes d’exclusion dont vous êtes témoin.

Ensemble, cherchons à construire à partir de ce que nous savons être la richesse de notre foi. Témoignons de ce qui ne va pas mais aussi de nos réussites et de nos joies. Je m’engage à répercuter au mieux ce qui aura été dit auprès de notre Evêque qui nous a invité à avoir en Eglise cet échange authentique et libre. Note espoir c’est de porter un regard toujours plus compréhensif sur nos fragilités et d’accueillir dans la tendresse et l’amour toutes nos blessures. Mettons nous en communication pour donner le meilleur de nous  dans le plus grand respect.

Suzanne Maurice

Le monde de Rikuko |
à la gloire de jésus-christ |
Wiccanlife |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ermitage des heritiers
| Georgesgil77
| La Lumiere Du Temps Du Soir